Quel système de freinage choisir pour votre vélo ?


Chaque système de freinage a ses avantages et ses défauts. Toutefois, en fonction des conditions d’utilisation, il existe des freins plus adaptés selon les situations. En effet, les freins jouent un rôle important pour la sécurité du cycliste. Sur ce, pour y voir plus clair, découvrons ensemble les principales caractéristiques des systèmes de freinage pour vélo pour vous aider à faire le choix.

Les freins à patins

Appelés aussi des freins sur jantes, ces types de freins s’appuient sur la jante de la roue grâce à des patins en caoutchouc pour ralentir le vélo. Ils sont simples, légers et moins chers. Cependant, ils s’usent très vite. La puissance du freinage diminue considérablement en temps pluvieux. Ainsi, il faut surveiller l’état des patins et les changer si cela est indispensable. Aussi, vous devez faire attention aux réglages du câblage. Le système de freinage est muni d’un étrier à deux mâchoires relié à un câble qui est actionné par la poignée de frein sur le guidon.

Les freins à disques

À l’origine, les freins à disques ont été utilisés pour les motos, mais progressivement, ils ont été également adoptés pour les vélos. On les retrouve le plus souvent sur des Vélos Tout-Terrain. Ces freins sur moyeu ont besoin d’un dispositif de fixations spécifiques et de moyeux de roues. Ici, les jantes ne sont plus utilisées comme surface de freinage. Par ailleurs, les freins à disques ne sont pas influencés par un mauvais temps. Ils n’ont pas besoin de beaucoup d’entretien par rapport aux freins sur jante. Les freins de ce type sont composés d’un disque en métal fixé au moyeu. Les étriers sont placés sur la fourche ou le cadre. Et grâce à des plaquettes qui viennent se frotter sur le disque, le vélo peut diminuer sa vitesse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *